Audit des systemes d’information

De nos jours bons nombre de système d’information une fois mis sur pied, ils manque d’évolutivité et de contrôle afin d’en assurer le bon fonctionnement.

Pour cela Univers SOLUTIONS à travers un service dédié et exclusif d’audit informatique, principalement dans les systèmes d’information qui va évaluer les risques d’un environnement informatique ou d’une application de gestion de la comptabilité, de la paie ou des ressources humaine. Missions qui seront exécutées de commun accord avec le client sur le choix des processus métiers à évaluer, ainsi que sur les méthodes opératoires (processus CobiT, MEHARI 2010) à évaluer.

 

Champ d’action d’un audit informatique

L’audit d’un environnement informatique peut concerner:

  • L’évaluation des risques informatiques de la sécurité physique,
  • La sécurité logique.
  • La gestion des changements (plan de secours en cas de sinistre – DRP)
  • Un ensemble de processus informatiques, ce qui est généralement le cas.

Afin de palier à ce type de besoin, Par exemple, apprécier la disponibilité des informations et des systèmes. Le CobiT (Control Objectives for Information and related Technology) qui est le principal référentiel des auditeurs informatiques, permet justement de rechercher quels processus informatiques répondent le plus efficacement à une telle demande. Dans le cas de la disponibilité : par exemple la gestion des performances et des capacités et le plan de continuité.

 

Les services offerts en audit informatique

1. Approche générale

Un audit informatique, audit des systèmes d’information, se fait selon un schéma en 4 phases :

  • Définition précise du plan de travail, récolte d’information, recherche et schématisation des processus métiers et/ou informatiques à apprécier, définition des rôles et responsabilités, analyse des forces – faiblesses.
  • Analyse des processus importants, définition des risques, évaluation préliminaire des risques, de l’efficacité des contrôles.
  • Tests des contrôles.
  • Tests de matérialité.

Un audit informatique, audit des systèmes d’information ne concerne pas nécessairement la sécurité. En effet, il peut servir à évaluer des aspects stratégiques ou de qualité des systèmes d’information. Par exemple, répondre à la question suivante : Est-ce que les systèmes d’information de l’entreprise répondent efficacement aux besoins des services métiers ? La démarche est très similaire, en choisissant et évaluant les processus informatiques proposés par le CobiT qui répondent le mieux à la demande et aux objectifs du client.

 

2. Audit de l’infrastructure informatique

Mission
Evaluer les risques des systèmes d’information nécessaires au fonctionnement des applications. Par exemple : Sécurité physique, sécurité logique, sécurité des réseaux, plan de secours.

Livrable
Rapport contenant les faiblesses relevées, leur niveau de risque et les mesures correctives proposées.
 

3. Audit d’un système – d’une application informatique en cours de réalisation

Mission
Assister l’audit interne à apprécier le projet en cours de réalisation dans les phases suivantes:

  • Initialisation – Analyse,
  • Conception – Réalisation,
  • Tests – Installation,
  • ainsi que le processus de Gestion de projet.

Les interventions de l’audit interne durant le projet peuvent concerner:

  • Méthodes et standards,
  • Gestion de projet,
  • Suivi des budgets et des délais,
  • Livrables,
  • Initialisation – Analyse,
  • Conception – Réalisation,
  • Tests – Installation,
  • Migration des données,
  • Revue post-installation.

Approche
Appréciation des processus et/ou enquêtes à l’aide de questionnaires.

Livrables
Mesures proposées de réduction et de contrôle des risques importants relevés tableaux de bord et autres documents de contrôle pour la Direction.
 

4. Audit d’une application informatique

Mission
Apprécier une application informatique en production, par exemple une application de gestion des salaires, une application financière, etc. Très souvent plusieurs domaines font partie d’un audit d’une application, en particulier:

  • les données opérationnelles,
  • les données de base,
  • les paramètres,
  • les interfaces entre l’application et d’autres applications,
  • la gestion des droits d’accès à l’application.

Bien entendu, tout audit d’une application doit également apprécier la sécurité de l’infrastructure informatique nécessaire au fonctionnement de l’application.

Livrable
Rapport contenant les faiblesses relevées, leur niveau de risque et les mesures correctives proposées.